Date

Le 17 janvier dernier, les membres du cdH nivellois m'ont élu en qualité de président. Vous trouverez ci-après le texte du discours que j'ai prononcé à cette occasion.

Chers amis,

Cela fait 3 ans que le cdH nivellois est une composante importante du collège communal et cela fait 3 ans que nos échevins et conseillers de CPAS s'investissent quotidiennement dans la gestion de la Ville de Nivelles en ayant à coeur de concrétiser des projets qui profiteront à tous les Nivellois. Le résultat est là : il est en grande partie l'oeuvre de nos mandataires qui ont piloté ces projets jour après jour. Il est aussi, et cela se sait moins, l'oeuvre des militants de notre parti qui nous représentent dans des ASBL ou qui accompagnent et aident les mandataires à remplir au mieux leur tâche.

A l'occasion de cette année nouvelle qui entame la seconde partie de la mandature, il est utile de dresser notre bilan. Un bilan qui est le fruit de la collaboration toujours positive et respectueuse entre le cdH et le MR

Au cdH, nous avons annoncé clairement la couleur lors du dernier scrutin : nous ne participerions au pouvoir qu'à la condition que les travaux de rénovation du centre-ville et notamment de la Grand-Place soient lancés. Plus globalement, notre volonté était (et est toujours) d'améliorer la convivialité des espaces publics et des services à Nivelles. Cette volonté est notre obstination (mono maniaque disent nos détracteurs) mais nous en sommes fiers.

En trois ans, nous en avons lancé des projets porteurs de convivialité, des projets que nous avons déjà réalisés ou des projets qui se concrétiseront durant les 3 années à venir . Mes collègues mandataires les détailleront dans un instant.

Permettez-moi cependant d'en citer quelques-uns pour vous démontrer que chez nous « promettre ou dire sans faire » n'a pas de sens.

L'étude de la rénovation de la Grand-Place fut approuvée en 1994 suite à l'obstination d'un échevin cdH, comme l'a rappelé dernièrement notre bourgmestre. Durant 12 ans, dans l'opposition, notre parti n'a cessé de dénoncer la mise au frigo de ce dossier. Dès notre arrivée au pouvoir, nous avons confié les travaux à une entreprise et nous avons lancé le chantier. Depuis 1 ans et pour encore 1  an et demi probablement, ce sont des échevins cdH qui suivent régulièrement les travaux afin de régler les problèmes techniques et financiers, afin de maintenir une concertation permanente avec les commerçants, afin de gérer les interventions des archéologues.

Le besoin de convivialité des Nivellois ne se limite pas à la Grand-Place. Durant ces 3 années, nous avons mené la rénovation de 13 voiries et un programme similaire est prévu pour les 3 années à venir.

La bibliothèque de Nivelles fut restructurée avec succès, un espace public numérique y a été adjoint.  Nous veillerons à mettre sur pied le centre culturel qui est aussi, à l'instar de la Grand-Place un projet porté depuis longtemps par le cdH . Nous sommes déterminés plus que jamais à rénover la cinéma.

Être à l'écoute des Nivellois est essentiel, c'est chez nous une manière naturelle de gouverner. Nous avons créé ou fait vivre (ou revivre) divers lieux de concertation : le conseil communal des enfants, le comité de jumelage, la commission jeunesse, le comité des fêtes, le conseil Nord-Sud et le centre culturel.

Mais il nous faut voir plus loin que la réalisation de ces projets déjà fort ambitieux, car (comme on le dit souvent) « gouverner, c'est prévoir ». Nous devons prévoir l'après 2012 et fixer les nouvelles ambitions du cdH pour Nivelles. Permettez-moi de vous citer quelques dossiers qui feront l'objet de toute l'attention du cdH.

A l'instar de la Grand-Place, le parc de la Dodaine est un lieu à la fois prestigieux et convivial à Nivelles. La rénovation réfléchie du parc et des bâtiments au profit des promeneurs, des enfants et des sportifs doit devenir une priorité.

Le centre culturel que nous espérons voir reconnu avant 2012, méritera des moyens qui lui permettront de jouer pleinement son rôle de concertation et d'animation culturelle à Nivelles.

Trop de beaux bâtiments publics restent mal entretenus ou à moitié inoccupés. La Ville devra mobiliser les énergies suffisantes pour inciter tous les partenaires publics à rénover et mettre en valeur ce patrimoine.

Enfin, dans de nombreux quartiers, la qualité des trottoirs et des espaces dévolus aux piétons, reste médiocre car ces ouvrages ont maintenant un âge avancé. Notre Ville devra prévoir des enveloppes financières suffisantes pour mettre en oeuvre un renouvellement rapide et important de ces trottoirs.

C'est un programme fort ambitieux, me direz-vous. Oui, vous avez raison ! Mais nous sommes persuadés que Nivelles mérite cette ambition. Et nos mandataires ont démontré qu'ils avaient les capacités de relever bien des défis. Alors, chiche que nous pouvons aller plus loin, plus loin ensemble !

Je vous souhaite une heureuse année.

Je vous remercie.