Les résultats des fouilles archéologiques menées sur la Grand-Place ont été étudiés

De 2009 à 2011, le service de l'Archéologie de la Région wallonne a mené des fouilles conséquentes lors des travaux de rénovation de la Grand-Place. On pourra se remémorer ici le déroulé de ce vaste chantier.

Les constats réalisés lors de ces fouilles ont révélé des enseignements nouveaux sur l'histoire de Nivelles et de son abbaye.

Cette abbaye fut fondée en l'an 650 et sa première abbesse fut Sainte-Gertrude. L'abbaye devint aux alentours du début du Xe siècle un important pôle non seulement religieux, mais aussi politique, économique et social. A cette époque, Nivelles et le domaine de l'abbaye ne formaient qu'une seule entité dynamique et prospère, ce qu'attestent à nouveau les récentes fouilles.

La contribution de F. Chantinne De la villa au burgus (VIIe-XIe siècles) : questions à partir des recherches archéologiques sur Nivelles et son abbaye retrace cette page d'histoire de la Ville de Nivelles.

F. Chantinne & Ph. Mignot développent dans leur article La collégiale Sainte-Gertrude de Nivelles. Réexamen du dossier archéologique les étapes de la transformation progressive de la collégiale dès son origine sur base des enseignements des fouilles archéologiques.

image

Enfin, soulignons aussi que les matériaux découverts ont été analysés au moyen des techniques les plus modernes, les …

plus ...

Une nouvelle porte d'entrée sécurisée à la crèche de la Dodaine

image

Des chantiers importants ont été menés ces dernières années en vue de développer l'accueil de la petite enfance à Nivelles : création de deux nouvelles crèches au Petit Baulers et dans le zoning sud, rénovation de locaux à la crèche de la Dodaine.

image

A côté de ces gros chantiers, des travaux moins importants mais qui ont leur utilité, sont réalisés.

Ainsi, une nouvelle porte d'entrée a été aménagée pour la crèche de la Dodaine. Il s'agit d'une porte sécurisée qui permet un contrôle automatisé via la "lecture" des empreintes digitales des personnes souhaitant accéder au bâtiment.

Toujours dans cette même crèche, les menuisiers de la Ville de Nivelles ont réalisés des porte-manteaux colorés. Il s'agit d'une belle réussite qui égaie l'intérieur des lieux.

image

plus ...

Une nouvelle tête de liste pour le groupe cdH-Ensemble de Nivelles

Bernard De Ro sera la tête de liste aux prochaines élections communales de 2018. Un signe d’ouverture et de renouveau. Consensuel, diplomate, apprécié, travailleur, efficace et doté d’humour, il est soutenu par toute une équipe.

Avec Bernard, Evelyne Vanpée et moi avons décidé de poursuivre notre engagement au service de la Ville de Nivelles. J'occuperai la 3ème place sur la liste et Evelyne la dernière place.

Julie Gillet sera elle aussi présente à la deuxième place.

Plus d'info ...

img
Le soir, 9 novembre 2017
plus ...

La Ville de Nivelles gardera la maîtrise de la réalisation du projet Val de Thines.

Voici le texte de l'intervention que j'ai prononcée au nom du groupe cdH-Ensemble au Conseil communal du 23 octobre 2017.

Le 22 mai dernier en Conseil communal, notre groupe s'était abstenu de voter sur une décision visant l'introduction auprès de la Région d'un périmètre SAR (Site à Réaménager) sur le site dénommé « Val de Thines ». Le dossier qui nous était présenté faisait référence à un master plan qui était imprécis et dont les ambitions étaient de créer plus de 2000 logements sur le site ; en outre, rien ne démontrait que les impacts sur l'environnement de la réalisation d'un tel projet avaient été étudiés, il y avait donc lieu de craindre que la concrétisation du projet n'allait en rien résoudre - que du contraire - les problèmes de mobilité, de manque de services publics (écoles, maison de repos, ...) ou d'accessibilité au logement.

Le point qui revient aujourd'hui à l'ordre du jour du Conseil communal est tout autre et notre groupe le soutiendra. En effet, ce dossier est maintenant précis sur les objectifs et surtout les limites du projet, on en retiendra surtout une : pas plus de 50 logements à l'hectare ce qui équivaut sur un horizon de 10 ans à la création de …

plus ...

Crèches à Nivelles... comment combler le manque de places quand la Ville grandit si vite ?

D'importants travaux de rénovation se terminent à la mini-crèche "Les Lutins", l'une des sections de la crèche de la Dodaine. Ils ont été financés par l'ONE, la Province et par les fonds propres du Centre de la Petite Enfance de Nivelles.

A partir du 4 septembre, 48 enfants seront progressivement accueillis et la crèche communale développera sa pleine capacité d'accueil dès le début de 2018, à savoir : 115 places à la crèche de la Dodaine, 36 places aux Trois Petits Pas (Petit Baulers), 36 places à la crèche des Ouistitis (rue du Bosquet) et 18 places à la crèche des Bengalis. A cela s'ajoutent les places d'accueil chez les 28 accueillantes conventionnées, soit environ 112 enfants.

img
La Libre, 2017

Plus d'infos : ...

plus ...

La mini-crèche "Les Lutins" bientôt entièrement rénovée

image En janvier 2017, d'importants travaux de rénovation ont débuté à la mini-crèche "Les Lutins". Les espaces (points de change, cuisines, chambres) ont été réaménagés, les équipements, les vitrages et châssis sont entièrement remplacés, l'éclairage est au goût du jour. Il s'agit donc bien d'une rénovation en profondeur d'un tiers du bâtiment de la crèche de la Dodaine, bâtiment qui a plus de 40 ans d'âge.

image Ces travaux seront achevés au tout début de septembre et les enfants pourront à nouveau occuper les lieux. L'ouverture de cette mini-crèche rénovée permettra d'accueillir progressivement 48 enfants supplémentaires à partir du 4 septembre jusqu'au mois de janvier. Dès le début de l'année 2018, le Centre de la petite Enfance de Nivelles ASBL développera alors sa pleine capacité d'accueil suite à l'ouverture des Ouistitis et des Trois petits Pas, à savoir un nombre d'enfants, répartis comme suit dans différents lieux d'accueil :

  • La crèche de la Dodaine : 115 places
  • les Trois petits Pas (avenue de France) : 36 places
  • les Ouistitis (rue du Bosquet) : 36 places
  • les Bengalis (allée des Bouvreuils) : 18 places
  • chez les accueillantes d'enfants conventionnées : 28 accueillantes autorisées x 4 places = 112 places

Ce qui fait un total de 317 places ONE permettant d'offrir …

plus ...

Les crèches de la Ville de Nivelles recherchent des accueillantes d’enfants conventionnées.

Nivelles a l'ambition d'être une commune attachée à développer un large accueil pour la petite enfance. Dans cette perspective, le Centre de la Petite Enfance de Nivelles souhaite renforcer son service d'accueillantes d'enfants conventionnées et lance un appel à candidatures qui est reproduit entièrement ci-dessous.

Etre accueillante d'enfants est un beau métier que la Ville de Nivelles valorise au mieux, on trouvera ici un document qui développe le statut social des accueillantes d'enfants (indemnités d'accueil, protection sociale, etc.) et les soutiens offerts par le Centre de la petite Enfance de Nivelles pour exercer ce métier.

Merci de faire circuler largement cette information :

L’A.S.B.L. Centre de la Petite Enfance de Nivelles est à la recherche de nouvelles accueillantes d’enfants conventionnées pour son service « Les petits Aclots ».

Etre accueillante d’enfants conventionnée dans notre service, c’est accueillir chez soi un groupe d’enfants (4 à 5 par jour) de 0 à 3 ans. Accueillir un enfant chez soi, c'est réaliser un projet éducatif, au sein d'un service d'accueil. Ce service vous accompagne et vous soutient :

  • en mettant à votre disposition le matériel de puériculture, et de sécurité incendie de base ;
  • en vous offrant une formation continuée …
plus ...

Le groupe cdH-Ensemble s'abstient sur la demande de reconnaissance d'un périmètre SAR pour le projet Val de Thines

Le groupe cdH-Ensemble a décidé de s'abstenir de voter ce point présenté au Conseil communal du 22 mai 2017. Nous soutenons bien entendu la volonté de rénover le site industriel désaffecté occupé anciennement par Arjo Wiggins et d'y développer un projet qui n'a plus rien à voir avec de l'industrie lourde.

Toutefois, le projet de master plan intitulé Val de Thines énoncé dans le projet de délibération, mais absent du dossier qui nous est soumis, annonce le développement d'un projet immobilier qui est, pour notre groupe politique, totalement inacceptable. On envisage en effet l'aménagement d'au moins deux mille logements dans un espace qui ne dispose pas des équipements nécessaires et de la surface adéquate pour les accueillir.

Notre groupe soutiendra une requalification du site qui fera avant tout la part belle à l'aménagement de logements publics accessibles aux Nivellois qui ne bénéficient pas de hauts revenus, des programmes publics octroient des co-financements pour réaliser de tels projets, utilisons-les !

En outre, pour notre groupe, un aménagement réussi du site consacrera une bonne part de sa surface aux espaces verts, donnera la priorité à l'aménagement de maisons deux façades ou duplex permettant d'avoir un petit jardin pour les jeunes familles, intègrera aussi …

plus ...

Améliorons la publicité des enquêtes publiques menées à Nivelles !

Les projets immobiliers foisonnent dans notre Ville. Les enquêtes publiques restent encore trop confidentielles, les Nivellois n'ont donc pas toujours la possibilité d'exprimer leur opposition, leurs craintes ou des propositions qui permettent de mieux intégrer le projet dans le voisinage. Je propose donc de mieux faire la publicité des enquêtes publiques. Je lance dès lors le débat en Conseil communal ce lundi 22 mai. Voici le texte de l'interpellation et de mes propositions.

Publication sur le site internet de la Ville des avis d'urbanisme et des documents soumis à l'enquête publique ou à la nouvelle procédure de l'annonce de projet

Le nouveau Code du développement territoriale entrera en vigueur le 1er juin. Ce Code donne la possibilité aux communes, notamment, de publier sur leur site internet les avis d'enquête publique et d'annonce de projet ; je relaie ici une explication complète de l'Union des Villes concernant cette matière : http://www.uvcw.be/articles/879,883,879,879,6954.htm .

Tant pour les enquêtes publiques que pour les annonces de projet, le Collège communal reste libre de prévoir des formes de publicité supplémentaires et de rétablir certaines modalités abandonnées par le CoDt (par ex. : l’obligation de notifier la décision aux réclamants …

plus ...