Date

Voici le texte du discours prononcé à cet occasion.

Mesdames, Messieurs

Chers amis,

Que ce chantier fut long ! Dans sa conception, comme dans sa réalisation.

Que ce chantier fut difficile ! Dans son exécution, comme dans la négociation de son principe et de son financement.

Pour en attester, je me permets de vous rappeler les grandes étapes de la réalisation de la construction du club-house que nous inaugurons aujourd'hui.

Le 23/01/2006, le conseil communal approuve le principe de réaliser ces travaux.

Le 13/03/2006, le collège communal désigne le bureau d’architecture NG de Nivelles (Gauthier Desplanque) en vue de l'étude du projet.

Le 23/10/2006, le conseil communal approuve le projet de construction d’un complexe de vestiaires pour le rugby au Parc de la Dodaine.

Le 17/12/2007, le collège communal attribue le marché à la firme HULLBRIDGE ASSOCIATED s.a., de TRAZEGNIES.

Le 28/04/2008, le conseil communal accorde au club une concession domaniale portant sur le nouveau bâtiment à construire, moyennant le paiement d'une redevance de 1.000 € par mois.

Le 19/05/2008, la Ville donne l'ordre à l'entreprise de commencer les travaux.

Le 28/04/2010, la visite de réception provisoire est enfin organisée.

Au niveau financier, ce ne fut pas non plus un long fleuve tranquille. Au départ, l'architecte estime le projet à 629.833 €. En 2007, l'entreprise accepte de réaliser le projet pour un montant de 736.893 €. Aujourd'hui, le coût final de cette construction est de 1.070.000 €. Je vous cite en vrac ce qui justifie l'évolution des coûts à la hausse : l'indexation des salaires, une citerne, du vitrage feuilleté, un adoucisseur, la pose de canalisations pour les égouts, l'électricité et le gaz, et un accès adéquat pour les pompiers.

Quelle galère !, me direz-vous. Deux ans de travaux et un surcoût de 333.107 € !

Et bien non, pas vraiment, car des éléments positifs embellissent nettement ce tableau.

Tout d'abord, au niveau financier, le service Infrasports de la Région wallonne subventionne le projet à concurrence de 420.000 €. Par ailleurs, le club intervient aussi dans son financement par le paiement d'une redevance mensuelle de 1.000 € pour l'occupation du bâtiment. Je tiens à souligner que ce mode original de partenariat financier entre le club et la Ville est le premier à se concrétiser à Nivelles. Je remercie encore le club pour son esprit positif dans la négociation de cet arrangement financier équilibré.

Ensuite, même s'il y a pu y avoir des débats rudes lors du déroulement du chantier entre l'entreprise, l'architecte et le service Travaux de la Ville, ces « viriles » échanges (nous construisons un club-house pour le rugby...) ont toujours débouché sur des conclusions positives. A ce propos, je voudrais ici saluer la bonne volonté constante de l'architecte et de l'entreprise et le grand professionnalisme du service Travaux de la Ville.

Et enfin, ne l'oublions pas, le résultat est là : un beau bâtiment fonctionnel qui permettra, j'en suis certain, au club d'atteindre tous les objectifs ambitieux qu'il se donne.

Etienne Laurent

Echevin des travaux.