Date

L'approbation d'un programme de politique générale est une décision importante. Notre groupe politique apporte sans réserve son soutien à ce texte qui fût le fruit de discussions positives entre les trois partis de la majorité.

Nous soutiendrons cet accord et, en même temps, nous resterons particulièrement attentifs à la concrétisation de certains projets et à la gestion rigoureuse de l'administration communale.

Gestion rigoureuse de l'administration communale ?

Tout le monde le sait. Nous serons bientôt tous confrontés au devoir de gérer la Ville de Nivelles avec des moyens financiers réduits. Nous devrons être imaginatifs, notamment en améliorant les synergies entre les pouvoirs publics, afin de limiter autant que possible les conséquences négatives de la crise ; mais nous devrons aussi veiller à répartir équitablement entre tous les Nivellois les efforts qu'ils devront probablement consentir.

Les bâtiments publics de la Ville méritent une rénovation en profondeur : la piscine,la salle de sports de la Dodaine, le musée, les Récollets, certaines églises et même (et surtout) l'hôtel de ville. Établir d'abord un plan d'affectation et de rénovation et lancer ensuite les travaux, doivent être et rester une priorité. Si nous ne faisons rien, ces immeubles vétustes subiront à moyen terme des dégradations dont la réparation aura alors un coût astronomique.

La concrétisation de certains projets ?

Le coût du logement chez nous est important, surtout pour les jeunes. Nous soutiendrons particulièrement toutes les actions qui améliorent l'accessibilité au logement : les charges d'urbanisme imposées aux lotisseurs,l'aboutissement de la rénovation de l'ancien hôtel de police rue des Canonniers, la mise en œuvre équitable de la taxe sur les logements inoccupés, le lotissement des Chabotte.

L'accessibilité des personnes à mobilité réduite au centre-ville surtout, reste à améliorer.L'aménagement de nouveaux parkings publics la rénovation des trottoirs seront des projets que nous considérons comme prioritaires.

Ces 6 dernières années, la rénovation de la Grand-Place fut notre ferme obsession, le projet se concrétisa. Durant les 3 années à venir, la rénovation du cinéma sera tout autant notre ferme obsession. Il va sans dire alors que le projet se concrétisera. C'est notre très ferme volonté.