Date

Mesdames, Messieurs,

Chers Concitoyens,

C’est avec grand plaisir que je participe avec vous à ces festivités de l’inauguration de la rénovation des rues de Namur et du Géant. Nous fêtons la création d’un piétonnier tout neuf et nous fêtons aussi la fin du chantier.

Un chantier mené sur les chapeaux de roue.

Rappelez-vous, il y a maintenant plus d’un an, combien beaucoup d’entre nous (et j’en étais) craignaient que les travaux perturbent trop la quiétude des riverains, rendent difficile l’accès des clients aux commerces ou prennent du retard sur le planning prévu.

Aujourd’hui, nous pouvons dire que ces craintes n’étaient pas fondées car le chantier a été mené dans les règles de l’art. Nous devons cela à la parfaite collaboration qui a existé entre l’entreprise ARBEL, l’auteur de projet, le bureau DDV, et les services de la Ville. Je voudrais personnellement les remercier ainsi que le Service travaux qui a surveillé consciencieusement le chantier et le Musée communale qui nous a offert toute sa collaboration lorsque nous avons découvert des vestiges archéologiques. Nous devons aussi la réussite de ces travaux à l’implication réelle des membres du collège communal et plus particulièrement Valérie De Bue qui est restée attentive aux questions de mobilité et Charles Gourdin qui a toujours veillé au bien être des commerçants.

En effet, l'exécution de ce chantier fut une somme de succès !

Succès d'avoir réaliser l'entreprise dans les délais prévus. Les travaux ont débuté le 8 janvier 2007 et se sont achevés à la mi-février, le chantier a duré 189 jours ouvrables alors que l'entrepreneur avait contractuellement 200 jours ouvrables pour réaliser l'ouvrage. La rénovation a donc duré 11 jours ouvrables de moins que prévu.

Succès d'avoir réalisé les travaux conformément au budget prévu. La commande en janvier 2007 des travaux s'élevait à 931.000 €. Aujourd’hui, le décompte du chantier se chiffre à 975.000 €. L'augmentation de 44.000 € s'explique par la révision des prix et les commandes complémentaires en cours de chantier (installation de petits potelets, un complément de mobilier urbain et la marquage des remparts). Le budget fut donc maîtrisé.

Succès d'avoir réduit au minimum les nuisances du chantier à l'égard des riverains et des commerces. Bien que tout chantier génère des difficultés pour les gens qui habitent et travaillent à proximité, tous reconnaissent que le personnel de l'entreprise ARBEL a été particulièrement respectueux du voisinage.

Il reste à installer une statue !

La rénovation des rues de Namur et du Géant n'est pas encore complètement finie. En effet, à proximité de la rue de la Violette, un socle a été aménagé afin d'y installer une statue. Le cahier des charges pour la réalisation de cette oeuvre sera présenté au prochain conseil communal. Un budget de 15.000 € a été réservé à cet effet. Le collège désignera bientôt un un jury chargé de choisir le lauréat. Notre souhait est de commander une oeuvre qui aura les caractéristiques suivantes :

•    Elle fera référence à l'histoire ou au folklore nivellois •    Elle sera « compréhensible » par le plus grand nombre => pas une oeuvre abstraite •    Elle suscitera l'adhésion par son côté « sympathique » (humour, etc)

La rénovation des rues de Namur et du Géant n'est qu'un début !

Et la suite maintenant, la création du piétonnier que nous inaugurons aujourd'hui n'est en effet que le début de la rénovation du coeur de la Ville de Nivelles.

A la mi-mai, nous entamerons la rénovation de la rue Sainte Gertrude. Les trottoirs y seront élargis.

Dans le courant du 4ème trimestre de cette année, j'espère que la Ville pourra lancer la rénovation de la rue Seutin qui en a grand besoin.

La pré-étude pour la création d'un parking public à l'avenue Jeuniaux est terminée, nous nous lançons maintenant dans l'étude approfondie de ce projet que nous voulons voir réalisé.

Nous menons des négociations avec le MET afin de pouvoir disposer du parking situé le long du boulevard de la Dodaine, à proximité du Collège. Dès que la Ville disposera de la propriété de cet espace, nous l'aménagerons afin de disposer de plus de places de parking.

Enfin, nous soumettrons bientôt au conseil communal le cahier des charges pour la rénovation de la Grand-Place. L'objectif de la Ville est d'entamer les travaux au tout début de l'année 2009.

Le centre-ville de Nivelles n'a plus été rénové en profondeur depuis les travaux de reconstruction qui ont suivi la guerre. La rénovation du centre-ville est donc devenue notre priorité.

Aujourd'hui à Nivelles, les chantiers sont ouverts ! Les chantiers sont ouverts afin de faire du centre-ville un lieu rénové, aéré et convivial. A l'instar des travaux que nous inaugurons aujourd'hui, la Ville compte bien mener ces nouveaux chantiers avec efficacité et dans le respect de tous. "

Etienne Laurent, Echevin des Travaux.