Date

Dans le cadre des travaux sur la Grand-Place, deux corps, à l'état de squelette, ont été mis à jour. Les archéologues présents sur les lieux depuis le début du chantier, procèdent à l'heure actuelle à des analyses de ces restes humains dont l'origine remonterait à plus de 2 siècles. Dès que le service archéologique de la Région wallonne aura clôturé son analyse, il en communiquera publiquement les résultats.

Lors de la réunion de chantier de ce 31 mars, les archéologues, le service travaux de la Ville, l'auteur de projet et l'entreprise se sont entendus pour organiser le chantier de manière telle à permettre ce travail de fouille archéologique tout en ne retardant pas les travaux.